Reckya MADOUGOU, Femme Politique, Fondatrice et Directrice Générale de International Key Consulting


Reckya MADOUGOU, Femme Politique, Fondatrice et Directrice Générale de International Key Consulting
  • Publié le 28 Novembre 2020

« Aux jeunes femmes pour s’épanouir et s’émanciper dans la société, je donnerai les conseils suivants :

N°1 : se former, s’éduquer. Parce que ça va être la base de leur avenir en ce sens où elles apprendront à faire quelque chose.

N°2 : découvrir son talent. Il est important de découvrir sa vocation, identifier son talent, savoir reconnaître où est-ce qu’on est bon, où est-ce qu’on est fort donc chercher les compétences pour valoriser ce talent.

N°3 : avoir de l’audace. La société va me traiter de tous les noms d’oiseaux mais moi c’est ce que j’ai envie de faire et quel que soit ce qu’on me dira, quel que soit ce que dont on me traitera, je sais que c’est là que je veux aller mais je fonce droit parce que je sais simplement que je ne fais rien de mal, que je dois avancer par rapport à cette conviction ou par rapport à cet objectif et aller de l’avant.

N’empêche que dans ce parcours, dans ce processus, je peux tomber, je peux avoir des échecs, je peux avoir des difficultés, je peux recevoir des coups mais quand je me dis que je dois foncer et que ce sont mes convictions, je fonce et j’apprends de mes erreurs ou des erreurs des autres dans mon environnement.

N°4 : la résistance. Il faut savoir résister aux écueils que parfois la société de façon très injuste nous met.

Les femmes en vérité sont souvent en proie à des opinions très erronées quand elles sont en vue par rapport à leur métier ou leur travail ou juste parce que ce sont des femmes qui ont envie d’en donner. Vous ne pouvez pas avoir de la visibilité sans créer la jalousie humaine. Mais par rapport à cela si parce que vous êtes femme et votre visibilité dérange à la fois des hommes et vos comparses et que vous ne vous êtes pas forgées un caractère d’acier, vous allez abandonner et malheureusement vous allez perdre votre chance.

N°5 : Ne pas oublier que vous êtes une femme et que vous serez appelé à tempérer à un moment ou à autre les ardeurs, que parce que vous êtes une femme vous ne devez pas perdre votre féminité, ni votre humanité ni votre humanisme. Vous êtes un ensemble d’énergies, de caractères, mais aussi de cœur, de tendresse et d’amour. Il faut rester une femme sur ses hauts talons. Vous restez très féminine, très chic. Et ça, il n’y a juste pas de prix à cultiver ensemble ce caractère holistique de ce qu’est la femme. »


Égalité hommes/femmes: près de 17.000 entreprises n'ont pas rempli l'index, selon É...

Cet index comprend plusieurs critères, comme l'écart de rémunérati...