Julie CHAPON


  • Publié le 01 Août 2019
Julie CHAPON
CHAPON Julie

« Les femmes n’ont pas nécessairement reçu la même éducation que les hommes, et cela engendre une forme d’autocensure chez les femmes quand il s’agit de salaire et de titre. Les femmes ont été marginalisées et même rendues invisibles, mais désormais nous nous battons fermement. »

Julie CHAPON, Co-fondatrice de Yuka.


L’Académie des Oscars continue de s’ouvrir aux femmes et aux minorités ...

Régulièrement accusée d’être trop masculine et trop blanche, l...

Algérie : 3ème concours national de l’encouragement de l’entrepreneuriat féminin...

Le ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Cond...