EDITO DE Bel Lauretta TENE : La formation n’est pas seulement importante pour les femmes, elle est vitale !


EDITO DE Bel Lauretta TENE : La formation n’est pas seulement importante pour les femmes, elle est vitale !
@Bel Lauretta TENE
  • 04 Septembre 2022

Cette semaine, je rédigeais les termes de références (TDRs) pour une formation à destination des femmes. Je me suis permise de reprendre les déclarations de deux personnalités importantes : Antonio GUTERESS et Christine LAGARDE.

Selon Antonio GUTERESS, Secrétaire Général de l’Organisation des Nations Unies (ONU),« les études montrent que si les femmes pouvaient participer de manière égale à l’économie, le PIB mondial pourrait augmenter de 26% soit l’équivalent de 12 000 milliards de dollars d’ici à 2025. L’autonomisation économique des femmes contribue à des économies plus stables et résilientes et à des sociétés plus pacifiques. C’est aussi une condition nécessaire à la réalisation des Objectifs de Développement Durable ».

Lors d’une autre intervention, ce dernier avait signifié que « l’égalité des sexes est fondamentalement une question de pouvoir. Lorsque nous excluons les femmes, tout le monde en paye le prix. Quand nous incluons les femmes, c’est le monde entier qui gagne ».

Dans une interview accordée au journal The Guardian le 1er Mars 2019, Christine LAGARDE lorsqu’elle occupait encore le poste de Directrice Générale du Fonds monétaire internationale avait affirmé que « les recherches récentes du Fonds ont montré que les avantages de l’égalité des sexes sur le lieu du travail sont encore plus bénéfiques qu’on ne le pensait à l’origine. Les femmes apportent de nouvelles compétences au travail et elles contribuent à accroître la productivité… ».

Suite à ces déclarations, on comprend l’intérêt fondamental d’inclure les femmes dans le monde professionnel et au sein des gouvernements.

Cependant la grande question qu’il faut se poser est la suivante : quel type de femme doit-on inclure ?

La réponse est la suivante : « seules les femmes bien formées, les femmes compétentes peuvent contribuer au développement d’entreprises et/ou de nos Etats ».

Partant de là, on mesure ainsi, l’importance et le rôle de la formation à l’endroit des femmes. Cela va plus loin, une femme compétente est sûre d’elle. La formation n’est pas seulement importante pour les femmes, elle est vitale. Elle est l’un des piliers de la confiance en soi et une femme qui a confiance en elle est inarrêtable.

Les deux dirigeantes interviewées cette semaine confirment cela.

Nathalie MOMHA, Directrice Générale de ELITIS Cameroun et Messina GUIKOUME, Fondatrice et Directrice Générale de Messibat International France ont évoqué la même chose : le rôle et l’importance de la formation pour l’épanouissement des femmes.

Vous pouvez retrouver ces  deux interviews en cliquant ici https://lc.cx/0FoNrX et https://lc.cx/79kfY_

Nathalie MOMHA est allée plus loin en évoquant même une autre forme de formation via les séniors dans les entreprises.  Je trouve cela très intéressant dans la mesure où ayant fait des études en alternance, je suis très consciente de leur importance. J’en suis devenue plus tard Responsable des Ressources avec mille (1000) salarié.es à 26 ans seulement, en partie grâce au savoir-faire reçu de ces seniors que je respectais et écoutais beaucoup.

La Directrice Générale de ELITIS Cameroun est revenue à maintes reprises sur le savoir-faire des seniors surtout pour les jeunes. Cela m’a beaucoup fait sourire et j’ai tout de suite pensé à l’une des stagiaires que nous avons qui a envoyé il y a quelques semaines un email à son Responsable et dans cet email on pouvait ressentir de l’impolitesse et un manque total de professionnalisme. Comment voulez-vous bénéficier du savoir-faire des seniors si on ne sait même pas les respecter, les écouter ?

Un jour, Je lisais le livre de Jean-Joseph BOILLOT sur la « Chindiafrique ». Ce dernier évoquait l’importance non pas de la quantité des hommes et des femmes qu’un pays peut avoir mais plutôt de leur qualité : la compétence pour lui est très primordiale.

Vous comprendrez l’importance de la formation.

D’ailleurs de notre côté, nous avons mis en place l’Ecole du Leadership https://lc.cx/2NlxQN  pour accompagner les femmes dans le renforcement de leurs  capacités managériales.

La prochaine session est prévue du 27 au 30 Septembre en ligne uniquement avec possibilité de la faire en présentiel à la demande. Les modules suivants seront abordés :

    • Développer son style de leadership ;
    • Réussir une prise de fonction ;
    • Vaincre ses peurs et développer la confiance en soi ;
    • Réussir l’équilibre vie privée et vie professionnelle pour plus de productivité ;

Si vous êtes interessé.e, n’hésitez pas à nous contacter.

Excellent semaine à toutes et à tous.

---------------------------

Bel Lauretta TENE

Co-fondatrice du magazine Dirigeantes, leadership au féminin www.lesdirigeantes.com

Co-fondatrice de l’Ecole du Leadership https://lc.cx/5sik05

Associée et Directrice Générale Afrique RSE Congo www.ia-rse.com

Co-fondatrice et Animatrice de l'émission Dirigeantes en vue https://lc.cx/xJMIPE (n'oubliez pas de vous abonner )


Articles similaires