«Allez au bout de vos rêves» : Elisabeth BORNE, nouvelle Première Ministre en France, dédie sa nomination à «toutes les petites filles».


«Allez au bout de vos rêves» : Elisabeth BORNE, nouvelle Première Ministre en France,  dédie sa nomination à «toutes les petites filles».
  • 16 Mai 2022

« Rien ne doit freiner le combat pour les droits des femmes dans notre société », assure Elisabeth BORNE, qui dédie sa nomination à toutes « les petites filles », ainsi qu'à Edith Cresson, la première femme Première ministre en France. « Allez au bout de vos rêves », déclare la nouvelle Première Ministre.

Élisabeth BORNE a été nommée lundi Première Ministre par Emmanuel MACRON, deux heures après la démission de Jean CASTEX. Celle qui était jusqu’alors Ministre du Travail, après avoir occupé les portefeuilles des Transports et de la Transition écologique depuis 2017, est la première femme nommée à Matignon depuis la démission d’Édith CRESSON en 1992, la deuxième de la Ve République.

C’était la question qui brûlait toutes les lèvres : qui pour prendre les rênes du gouvernement après la démission de Jean CASTEX ? C’est finalement à Élisabeth BORNE qu’Emmanuel Macron a décidé de confier cette tâche. Voici son portrait.

Éducation nationale et transports

Née en 1961 à Paris, Élisabeth BORNE sort diplômée de l’École Polytechnique en 1981. Elle commence sa carrière politique en 1987, en entrant au ministère de l’Équipement, dont les larges prérogatives couvraient l’aménagement du territoire, l’urbanisme et les transports.

Dans les années 1990, elle devient conseillère au ministère de l’Éducation nationale de Lionel Jospin, puis de Jack Lang. S’ensuit un passage dans l’entreprise de construction Adoma, avant de rejoindre en 1997 le cabinet du Premier Ministre Lionel Jospin, en tant que conseillère technique chargée des transports.

En 2002, Élisabeth BORNE est nommée directrice de la stratégie de la SNCF. Cinq ans plus tard, elle rejoint le groupe de construction Eiffage comme directrice des concessions.

Réforme de la SNCF

De 2008 à 2013, Élisabeth BORNE est en poste à la Mairie de Paris, comme Directrice Générale de l’urbanisme. Elle sera ensuite nommée préfète de la région Poitou-Charentes et préfète de la Vienne. En 2014, elle prend les commandes du cabinet ministériel de Ségolène Royal, alors ministre de l’Écologie. Un an plus tard, elle accède à la direction de la Régie autonome des transports parisiens (RATP).

Elle rejoint le gouvernement d’Édouard Philippe en mai 2017, en tant que Ministre chargée des Transports placée sous l’autorité du Ministre de l’Écologie de l’époque, Nicolas Hulot. Au début de l’année 2018, elle pilote la réforme controversée de la SNCF et mène à son terme ce projet emblématique du quinquennat Macron, malgré l’importante contestation.

Fin 2018, elle présente son nouveau projet de « loi d’orientation des mobilités » (LOM), dont l’ambition est d’améliorer les déplacements du quotidien aussi bien en ville que dans les zones périurbaines ou rurales. Dans un entretien réalisé au mois d’avril, la Ministre nous avait présenté sa démarche.

En Juillet 2019, elle est nommée Ministre de la transition écologique et solidaire.

Un an après, Elisabeth Élisabeth BORNE devient Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion.

Ce 16 Mai, celle qui était Ministre du Travail, de l’Emploi et e l’Insertion devient Première Ministre, devenant ainsi la deuxième femme à occuper ce poste en France.

On peut lire sur sa page LinkedIn : « Merci à Emmanuel MACRON de sa confiance et de l’honneur qu’il me fait en me nommant Première Ministre. Merci aussi à Jean CASTEX pour son action ces deux dernières années. Les défis devant nous sont grands. Je mesure pleinement cette responsabilité. »

 

BLT


Articles similaires

Emma MARCEGAGLIA